Décortiquons une souris en 8 étapes

Comme il est toujours intéressant de voir comment font les autres, je me propose ici de vous exposer les différentes étapes par lesquelles je passe pour faire une illustration.

J’ai récemment participé au #characterdesignchallenge du mois de janvier 2019.
Le thème : Mouse Warrior

I- Les crayonnés

Bon bah là pas de secrets : papier / crayon / huile de coude.
J’ai utilisé une mine bleue car j’envisageais dans un premier temps d’encrer mon dessin.
En effet, la teinte bleue n’est pas perçue par un scan en noir et blanc.
De ce fait, on peut encrer par dessus le crayon et s’éviter l’étape fastidieuse, et parfois dangereuse (pour la feuille), du gommage des traits.

II- Numérisation et passage en gris

Après un scan du dessin (au minimu à 300dpi), j’ai finalement décidé de ne pas encrer le dessin.
C’est une sensation très personnelle mais j’ai toujours l’impression de perdre quelque chose à l’encrage.
Du coup j’ai passé mes traits en gris (Photoshop : Image > Mode > Niveaux de gris).
Je copie-colle mon dessin sur un calque différent de l’arrière-plan.
Je passe le mode de fusion de ce calque en « Densité Linéaire + ».

III- Le coloriage

Il est temps de coloriser le dessin.
On créé un second calque que l’on met en dessous du calque de crayonnés et c’est parti.
J’utilise une petite tablette Wacom Bamboo.
Le mode de fusion « Densité linéaire+ » du calque permet aux traits de prendre la teinte de la couleur que vous appliquez en dessous.
A vous de régler la transparence du calque des crayonnés selon la façon dont vous voulez les voir apparaître.
Ici on doit être dans les 50% de visibilité.

IV- L’ombrage

Une fois la couleur faite, il faut donner du volume.
Je créé un calque « Ombre » que je place au dessus du calque des couleurs.
J’y applique le mode de fusion « Produit » avec la transparence qui m’arrange.

V- La lumière

On procède de manière similaire pour la lumière.
Un nouveau calque.
Pour le mode de fusion et la transparence, à vous de voir selon l’effet désiré.

VI- L’arrière-plan

Ici, le but était de faire un focus sur le personnage.
J’ai donc opté pour un fond minimaliste (un calque supplémentaire en dessous de tous les autres).


VII- Le filtre de couleur

Histoire d’uniformiser le tout, je rajoute un calque de couleur unie (ici un jaune) par dessus tous les calques.
Je lui applique un taux de transparence faible et un mode de fusion lumineux.

VIII- La signature

Je rajoute enfin ma « signature d’artiste » parce que sinon je me fais engueuler par mes proches 🙂

J’espère que cette décomposition étape par étape vous aura intéressée et qu’elle vous sera utile pour vos propres travaux.

A+
BLASTALX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *